Le phare de Contis : le plus haut phare des Landes

Le phare de Contis : le plus haut phare des Landes

Posté le par Christophe

Parmi les nombreuses choses à faire durant votre séjour dans notre mobilhome, le phare de Contis sera sans doute la première halte à effectuer. Et vous ne pouvez pas le manquer : un édifice de 39 mètres de haut habillé comme un sucre d’orge éclairant l’océan et les terres sur plus de 40 km.

L’histoire du phare de Contis

À la suite de l’effondrement en 1790 du clocher de l’église Sainte-Marie de Mimizan qui servait alors de phare et afin de poursuivre la sécurisation de la navigation dans le Golfe de Gascogne, Napoléon III et la Commission des phares décidèrent en 1856 de faire ériger un phare à égale distance entre Biarritz et Arcachon.

L’emplacement choisi fut Contis-les-bains, sur la commune de Saint-Julien-en-Born. Mais au lieu du bord de mer, l’édifice fut construit dans les terres, sur une butte de sable au milieu des pins landais, à près d’un kilomètre du rivage.

Le phare de Contis est achevé en 1863 sous la direction de l’ingénieur Frédéric Ritter. À cette époque, l’édifice se dresse à 39 mètres de haut et son éclairage porte à plus de 80 km, alimenté successivement par de l’huile de colza, de l’huile de baleine puis du pétrole.

À l’origine entièrement blanc, il fut orné en 1937 d’une double bande noire en spirale par le peintre Bellocq afin de servir d’amer, un repère de jour à la navigation. Suite à la destruction de sa coupole en 1944 par l’armée allemande, la puissance de sa lampe est ramenée à 42 km.

Après la succession des nombreux gardiens du phare, il est entièrement automatisé en 1999. En plus de sa fonction de phare, il sert également de relais aux systèmes de radionavigation et de télécommunication. Il abrite aussi un petit musée parrainé par le navigateur Titouan Lamazou. Depuis 2009, le phare de Contis est inscrit aux monuments historiques.

Le département des Landes compte 2 phares : le phare de Contis (le plus haut) et celui de Capbreton.

Visite du phare de Contis

La visite du phare du Contis est possible d’avril à septembre. Pour accéder à sa coupole, il faudra gravir pas moins de 192 marches. Mais il s’agit d’un effort minime comparé au panorama extraordinaire qu’offre le phare de Contis du haut de sa coupole : d’un côté l’immensité de l’océan Atlantique, de l’autre, la forêt  des Landes s’étendant à perte de vue, séparés par une ligne ténue de sable doré.

Tarifs : 3 €/adulte – Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans – Animaux non acceptés.

Où loger ? : Notre mobilhome est à votre disposition de février à novembre. Dunes de Contis 3*** – Réservations au 06 84 51 78 13. Plus d’infos : https://location-mobilhome-landes.com/

Phare de Contis - Saint-Julien-en-born
Partagez ce billet
Le courant de Contis : découvrez une faune et une flore d’exception
Vidéo : la plage de Contis vue du ciel par Jean-Baptiste Mora

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des